DOIS-JE MÉDITER OU PAS ?

de | 06/04/2015

On me demande parfois : « Est-ce que je dois me mettre à la méditation ? » En général, je commence par dire qu’il n’y a rien que l’on doit faire dans la vie. Puis je réponds :

Pourquoi voulez-vous méditer ? Si vous vivez en parfait accord avec votre vie, ne vous cassez pas la tête. Vivez l’instant présent, c’est tout. La méditation n’amène à rien d’autre que cela, vivre l’instant présent. Si un jour vous n’êtes plus d’accord avec votre vie, on en reparlera. Si vous voulez juste gérer votre stress, faites un peu de Mindfulness.

Certains me disent alors : « Oui, je profite de la vie, et dans l’ensemble je suis assez heureux(se), mais il y a comme quelque chose qui ne va pas, quelque chose qui manque. J’ai beau avoir tout ce qu’il me faut, c’est comme si… je ne peux pas expliquer… comme s’il manquait quelque chose. Il y a comme un vide. »

Dans ce cas, j’enchaîne :

La méditation silencieuse ne comblera jamais un vide. Par contre, elle peut amener à comprendre et percevoir différemment ce vide dont il est question. Parce que ce quelque chose qui manque vous ne le trouverez… jamais.

Vous êtes déjà complet. Le problème ne vient pas de ce que vous avez ou pas, de ce que vous êtes ou n’êtes pas, il vient de votre mental qui vous dit qu’il y a un problème à résoudre. « Si vous n’aviez pas de problème vous vous sentiriez bien », dit le mental. Le paradoxe, c’est que c’est justement parce que le mental dit qu’il y a un problème que vous vous sentez mal. La solution ? Comprendre comment le système fonctionne, et sortir de ce jeu sans fin qui consiste à courir dans tous les sens pour chercher ce qui est déjà là.

systemfailure


A lire également :

POURQUOI MÉDITER ?

Pratiquer le méditation silencieuse ne consiste pas à juste s'asseoir en silence. Ce n'est pas non plus une manière de ...
Lire

PRINCIPAUX TYPES DE MÉDITATIONS

La méditation existe depuis des millénaires et s'est complexifiée en plusieurs courants, avec des techniques différentes et des objectifs divers ...
Lire
Partager :