JEAN BOUCHART D’ORVAL

de | 15/11/2014

jean-bouchart-d-orvalDepuis plus de vingt-cinq ans, Jean Bouchart d’Orval écrit des livres et propose des rencontres publiques qui sont autant d’invitations à une exploration fondée sur le pressentiment de la joie sans cause et son actualisation dans la vie. Il ne se réclame d’aucune école en particulier, mais sa pensée est modulée par l’intuition de la non-dualité. Toute démarche qui propose de s’intéresser à autre chose que ce qui est là présentement dans sa vie est un ajournement. Il n’y a qu’à porter un regard honnête et persistant sur ce qui est là dans l’instant même et ce regard se retrouve bientôt saisi par le vent de la silencieuse paix. Dépouillée de nos histoires, qui se réfèrent toutes à ce que nous ne sommes pas, c’est-à-dire à une image, à un quelconque soi-même, la réalité apparaît telle qu’elle est: profondément joyeuse.

« Les problèmes c’est comme les métros. Faut trop s’énerver, il y en aura de toute façon un autre qui va arriver après. Et si vous regardez bien, ce sont toujours les mêmes qui reviennent. »
Jean Bouchart d’Orval

Son site : www.jeanbouchartdorval.com

« Vouloir c’est vouloir préserver le connu, une image de soi-même. »

 

 

 

« Tout ce dont vous avez besoin vous est donné quand vous arrêtez de demander ce dont vous n’avez pas besoin. »

 

Partager :